Archives de Catégorie: Réduction des méfaits

Les centres d’accès au matériel d’injection au Québec

Centres acces materielSource : MSSS

Ce document dresse le portrait d’implantation, en 2013, des 1 214 centres d’accès au matériel d’injection au Québec (pharmacies, établissements du réseau de la santé et des services sociaux, organismes communautaires). Il présente aussi quelques statistiques quant à la distribution du matériel d’injection et l’épidémiologie des infections transmissibles sexuellement et par le sang chez les personnes UDI du Québec. Il fait mention des outils d’information produits par le MSSS à l’intention des personnes UDI et des intervenants.

Pour en savoir plus, consultez le document en ligne sur le site du MSSS (en français, 6 pages)

Publicités

Partenariat entre les services de police et les programmes d’échange de seringues

L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) vient de rendre disponible un nouveau rapport intitulé « Partenariat entre les services de police et les programmes d’échange de seringues : les enjeux de l’action intersectorielle ».

Source : INSPQ

Ce rapport, réalisé par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), cherche à discuter de la mise en tension de deux milieux directement impliqués dans l’implantation des programmes d’échanges de seringues (PES), soit la santé publique et la sécurité publique. Il documente l’impact des interventions policières sur l’utilisation des PES par les personnes utilisatrices de drogues par injection (UDI). Il vise aussi à mieux comprendre les conditions qui favorisent une meilleure implantation des PES, de même qu’à recenser les expériences fructueuses de collaboration intersectorielle dans ce domaine. Ce rapport repose sur une recension des écrits et sur une consultation auprès de 50 informateurs clés, soit des usagers des PES, des intervenants communautaires, des représentants de santé publique et des policiers.

Pour en savoir plus, consultez le rapport ou la synthèse du rapport en ligne sur le site de l’INSPQ (en français, 124 pages pour le rapport,9 pages pour la synthèse).

Référence :

Noël, L., Gagné, D., Gagnon, F., Lambert, R., Bouchard, L. M., & Bruneau, S. (2013). Partenariat entre les services de police et les programmes d’échange de seringues : les enjeux de l’action intersectorielle. Montréal, Québec : Institut national de santé publique du Québec.

Intervenir en milieu festif (brochure)

Source : Fédération Addiction (France)Intervenir milieu festif

De l’établissement du diagnostic à l’évaluation, en passant par la formation, l’importance des partenariats et les modalités d’intervention in situ, ce document se veut pédagogique et complet. Il aborde aussi bien les fonctions sociales de la fête et la nécessité de les respecter, que l’éthique d’intervention, les outils et le point de vue historique. Il a été pensé et rédigé par un groupe de 10 professionnels, représentant 9 collectifs qui interviennent partout en France.

L’intervention en milieu festif se trouve à la croisée entre le droit à la réduction des risques, et celui de faire la fête. Ainsi, avec cette publication, les professionnels et bénévoles trouveront les outils et concepts nécessaires pour développer des actions permettant de « Réduire les risques, pour continuer à faire la fête »!

Aperçu du contenu :

  • Pourquoi faire la fête ?
  • Quels sont les risques du milieu festif ?
  • Réduire les risques pour continuer à faire la fête
  • Concevoir l’intervention en milieu festif

Pour en savoir plus, consultez la brochure en ligne sur le site de la Fédération Addiction (en français, 7 pages)

Deux numéros de revues maintenant disponibles en ligne

Sont maintenant disponibles en ligne le dernier numéro de la revue SWAPS et le dernier numéro de la revue Addictions. Voici un bref aperçu de leurs tables des matières respectives :

SWAPSSWAPS, no 69

  • Les politiques de la réduction des risques depuis l’appel de Vienne / Michel Kazatchkine
  • Produits de substitution pour la cocaïne : mythe ou réalité ? / Perrine Roux
  • « Slam » injection de drogues chez les gays : enquête qualitative pour mieux connaître la pratique, les risques et les demandes / Daniela Rojas Castro, Sandrine Fournier, Nicolas Foureur, Vincent Labrouve, Xavier Pascal, Guillemette Quatremère, Marie Jauffret-Roustide

AddictionsAddictions, no 41

  • Dossier : Médicaments, euphorisants, psychotropes
  • Drogues numériques : faut-il en avoir peur ?
  • Quand les jeunes frappent à la porte

Pratiques de réduction des méfaits dans 30 pays européens

EMCDDAL’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) vient d’ajouter sur son site une section présentant une vue d’ensemble des pratiques de réduction des méfaits pour 30 pays européens.

Pour chacun des pays, on peut trouver :

  • une description du contexte national ;
  • une description des principales mesures prises pour prévenir et réduire les maladies infectieuses liées à la drogue (programmes d’échange de seringues, programmes visant les maladies infectieuses (hépatites) et activités de promotion de la santé) ;
  • une description des principales mesures prises pour prévenir et réduire les décès liés à la drogue ;
  • une description des principales mesures prises pour prévenir et réduire les dommages liés à la drogue dans les lieux de divertissement ;
  • des références et des ressources supplémentaires.

Pour en savoir plus, consultez la section du site de l’OEDT portant sur la réduction des méfaits (en anglais)

Le traitement de la dépendance aux opioïdes (fiche thématique)

L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) vient de publier une nouvelle fiche thématique dans son espace ITSS (infections transmises sexuellement et par le sang) qui porte sur le traitement de la dépendance aux opioïdes.

Pour en savoir plus, consultez la fiche thématique sur le site de l’espace ITSS (en français) :

Fiches thématiques déjà existantes sur le sujet des dépendances :

Cannabis et réduction des méfaits (brochure)

Take care with cannabisL’Université de Victoria en Colombie-Britannique et le Vancouver Coastal Health viennent de produire une petite brochure pour aider les usagers qui consomment du cannabis de manière récréative à réduire les méfaits de cette consommation.

Pour en savoir plus, consultez la brochure en ligne sur le site du Centre for Addictions Research of BC de l’Université de Victoria (en anglais)