Archives de Catégorie: Grossesse

Effets du « binge drinking » sur la croissance et le développement des enfants dans un échantillon d’Inuits du Nunavik

Des chercheurs québécois ont cherché à savoir si, dans une population où le « binge drinking » est chose commune mais où la consommation totale d’alcool pendant la grossesse est basse, l’exposition à l’alcool a des effets sur la croissance prénatale, l’acuité visuelle à 6 mois et le développement cognitif pendant la petite enfance.

Les données proviennent de 216 femmes Inuits et leurs enfants habitant au Nunavik. En ce qui concerne la consommation d’alcool, la majorité des femmes ont rapporté avoir consommé de l’alcool au moins une fois pendant la grossesse et la moitié dit avoir consommé de l’alcool moins de quatre fois pendant la grossesse. Dans l’échantillon, 38,1 % des femmes ont rapporté des épisodes de « binge drinking » pendant la grossesse, dont 13 % au moins deux fois par mois. Chez les bébés, l’exposition à l’alcool in utero a été associée avec un poids et une circonférence crânienne moins élevés que la moyenne à la naissance, de même qu’une acuité visuelle moins bonne à l’âge de 6 mois.

Pour en savoir plus, consultez le résumé de l’article en ligne sur le site de l’éditeur (en anglais)

Référence :
Fraser, S. L., Muckle, G., Abdous, B. B., Jacobson, J. L., & Jacobson, S. W. (2012). Effects of binge drinking on infant growth and development in an Inuit sample. Alcohol, 46(3), 277-283.

Alcool et grossesse, parlons-en

Le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé (France) vient de rendre disponible un guide portant sur la consommation d’alcool pendant la grossesse. Ce guide, conçu à l’usage des professionnels intervenants auprès des femmes enceintes, donne entre autres des informations sur la façon d’aborder le sujet avec la patiente et la prise en charge selon chaque situation.

Pour en savoir plus, consultez le document en ligne sur le site de l’Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie (en français, 45 pages).

Référence :
Anglade, C., Bicheron, F., Bloch, J., Brossard, V., Campgil, D., Caumel-Dauphin, F., … Urso-Baiardo, L. (2011). Alcool et grossesse, parlons-en : guide à l’usage des professionnels. [Paris, France] : Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé.

Drogues, santé et société (nouveau numéro)

La revue Drogues, santé et société vient de publier son 2e numéro de l’année 2010. Il s’agit cette fois d’un numéro non thématique composé d’articles ayant été soumis à la revue sans sollicitation. Le numéro est d’ores et déjà disponible en ligne sur le site de DSS et comprend les articles suivants :

Lien vers le document PDF du numéro complet : http://www.drogues-sante-societe.org/vol9no2/DSS_v9n2_complet.pdf

Articles en prépublication accessibles pour la revue Drogues, santé et société

La revue scientifique Drogues, santé et société offre maintenant l’accès aux articles acceptés par le comité de rédaction avant leur publication. Ces articles sont désormais accessibles à partir du site de Drogues, santé et société sous la rubrique Articles non thématiques disponibles en ligne.

Les articles disponibles présentement paraîtront dans le prochain numéro non thématique de la revue.

Pour en savoir plus, consultez la page « Articles non thématiques disponibles en ligne » ou cliquez sur les titres ci-bas pour avoir accès aux articles accessibles présentement :

La consommation d’alcool, de tabac et de drogues chez les femmes autochtones pendant la grossesse (article)

Un article de chercheurs québécois portant sur la consommation d’alcool, de tabac et de drogues par les femmes autochtones en âge de procréer pendant la grossesse vient d’être rendu disponible en prépublication par la revue Alcoholism : Clinical & Experimental Research.

Le but de la recherche était d’établir la prévalence de consommation d’alcool, de tabac et de drogues avant, pendant et après la grossesse chez les Inuits ainsi que d’identifier les facteurs associés à la consommation d’alcool chez ces femmes.

Chez les 200 femmes passées en entrevue :

  • 92% ont rapporté avoir fumé du tabac pendant la grossesse
  • 61% ont rapporté avoir consommé de l’alcool pendant la grossesse
  • 38% ont rapporté avoir eu des épisodes de calage d’alcool (binge drinking) pendant la grossesse (soit 62% de celles qui ont dit avoir consommé de l’alcool)
  • 36% ont dit avoir consommé du cannabis pendant la grossesse

Ces résultats ont permis aux chercheurs de confirmer que la consommation d’alcool constitue un risque majeur pour la santé des femmes et des enfants chez cette population et qu’il existe un besoin pour des programmes de prévention répondant à la culture autochtone.

Pour en savoir plus, consultez le résumé de l’article en ligne sur le site de l’éditeur (en anglais)

Référence :

Muckle, G., Laflamme, D., Gagnon, J., Boucher, O., Jacobson, J. L., Jacobson, S. W. (2011). Alcohol, smoking, and drug use among inuit women of childbearing age during pregnancy and the risk to children. Alcoholism : Clinical & Experimental Research. Prépublication.  doi: 10.1111/j.1530-0277.2011.01441.x

Ce périodique est disponible sur les rayons du Centre québécois de documentation en toxicomanie.

Consommation d’alcool et de tabac durant la grossesse

Un article publié dans le dernier numéro de la revue Alcoologie et addictologie présente l’élaboration et la validation d’un autoquestionnaire permettant de dépister la consommation à risque de tabac et d’alcool chez les femmes enceintes.

Pour en savoir plus, consultez l’article :

Baiardo, L. U., Fline-Barthes, M. H., Subtil, D., & Therby, D. (2010). Consommation d’alcool et de tabac durant la grossesse: intérêt de l’élaboration d’un autoquestionnaire de dépistage. Alcoologie et addictologie, 32(2), 111-117.

Ce périodique est disponible sur les rayons du Centre québécois de documentation en toxicomanie.

La consommation de drogues pendant la grossesse

Le dernier numéro du Journal of Addictive Diseases présente un article sur la consommation de drogues pendant la grossesse, fait qui a augmenté au cours des 30 dernières années aux États-Unis. À ce jour on compte environ 275 000 bébés par ans qui ont subi une exposition prénatale aux substances illicites.

Cet article s’intéresse aux substances suivantes et à leurs effets sur la grossesse :

  • les opiacés 
  • la cocaïne
  • l’alcool
  • le tabac
  • le cannabis
  • les amphétamines

Pour en savoir plus, consultez le résumé de l’article : http://www.informaworld.com/smpp/content~db=all~content=a921467472

Ce périodique est disponible sur les rayons du Centre québécois de documentation en toxicomanie.