Archives de Catégorie: Mortalité

Mortalité chez les personnes qui s’injectent des drogues : revue systématique et méta-analyse (article)

WHOL’objectif de l’étude réalisée par un groupe de chercheurs principalement australiens était d’étudier les taux et les causes de décès chez les toxicomanes par injection. Pour ce faire, ils ont effectué une revue systématique de la littérature existante.

Parmi les résultats obtenus, les chercheurs ont constaté que la mortalité dans les groupes de toxicomanes par injection étudiés était plus élevée dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, chez les sujets masculins et les sujets séropositifs. La mortalité chez les toxicomanes par injection était aussi plus élevée pendant les périodes d’interruption du traitement. Les principales causes de décès recensées ont été l’overdose et le VIH.

Pour en savoir plus, consultez l’article (en anglais, 22 pages) ou le résumé de l’article (en français) en ligne sur le site de la WHO.

Référence :
Mathers, B. M., Degenhardt, L., Bucello, C., Lemon, J., Wiessing, L., & Hickman, M. (2013).  Mortality among people who inject drugs: A systematic review and meta-analysis. Bulletin of the World Health Organisation, 91(2), 102-123.

Publicités

Décès liés à la consommation de drogues en Europe

L’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) vient de rendre disponible un rapport sur les décès liés à la consommation de drogues. Ce rapport présente les causes majeures de décès (overdose, maladie, suicide, trauma), les facteurs de risque, les implications et perspectives pour la santé publique, etc.

Pour en savoir plus, consultez le rapport en ligne sur le site de l’OEDT (en anglais, 33 pages)

Référence :

European Monitoring Centre for Drugs and Drug Addiction. (2011). Mortality related to drug use in Europe: public health implications. Luxembourg, Luxembourg : Publications Office of the European Union.

État du phénomène de la drogue en Europe 2010

L’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) vient de faire paraître son rapport annuel intitulé État du phénomène de la drogue en Europe.

Comme chaque année, outre un chapitre sur les législations et les politiques et un autre sur la réponse au problème de la drogue en Europe, ce rapport comporte 4 chapitres donnant l’offre et la disponibilité, la prévalence et les modes de consommation, le traitement et autres caractéristiques selon les substances (chap. 3 cannabis, chap. 4 amphétamines, ecstasy et hallucinogènes, chap. 5 cocaïne et crack, chap. 6 opiacés et injection). Les deux derniers chapitres du rapport sont dédiés l’un aux nouvelles drogues dont le phénomène du Spice et l’autre aux maladies infectieuses et aux décès liés à la drogue.

Pour en savoir plus, consultez le rapport (en français, 114 pages)

* * *
Vous aimez, vous détestez ?
Prenez quelques minutes pour nous dire ce que vous pensez de notre blogue en répondant à ce court sondage.
Merci de nous aider à nous améliorer !

(Le sondage sera ouvert jusqu’au 30 novembre 2010 inclusivement.)
* * *

Santéscope : quelques statistiques québécoises

Santéscope, un outil de l’Institut national de santé publique du Québec, permet de suivre l’évolution temporelle de nombreux indicateurs de santé au Québec, pour un premier groupe de volets, et, pour un second groupe de volet, de comparer la situation québécoise avec les autres provinces canadiennes et plusieurs autres pays.

Au cours du dernier mois certains indicateurs intéressants dans le domaine des dépendances ont été mis à jour :

Proportion de la population de 12 ans et plus ayant eu au moins 12 épisodes de consommation élevée d’alcool au cours d’une année selon le sexe, Québec, 1996-1997, 2007-2008

On entend par « consommation élevée » une courte période de temps pendant laquelle ont été prises 5 consommations d’alcool ou plus. On observe une augmentation de la proportion des 12 ans et plus qui ont eu au moins 12 épisodes de consommation élevée d’alcool au cours de l’année écoulée. On remarque aussi que la proportion des hommes est environ trois fois celle des femmes.

Taux ajusté de mortalité pour des conditions associées à la consommation d’alcool selon le sexe, Québec 1981-2006

Malgré quelques fluctuations au cours des 25 années étudiées on observe une baisse du taux ajusté de mortalité pour des conditions associées à la consommation d’alcool et le fait que les hommes présentent un taux nettement plus élevé que les femmes.

Pour des raisons de comparaison entre les différents pays les causes de décès retenues sont : cancer de l’oesophage et du larynx, syndrome de dépendance alcoolique, maladies hépatiques chroniques et cirrhoses ainsi que toutes les causes externes de décès.

Proportion de la population de 12 ans et plus ne se percevant pas en bonne santé mentale selon le sexe, Québec, 2003, 2005 et 2007-2008

La moyenne de la population de 12 ans et plus ne se percevant pas en bonne santé mentale est demeurée relativement stable au Québec de 2003 à 2008. On constate cependant une diminution chez les femmes et une augmentation chez les hommes, qui se trouve maintenant plus élevée que celle des femmes contrairement aux périodes précédentes.