Archives de Tag: Europe

Rapport européen sur les drogues 2013

Rapport européen drogueL’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT, EMCDDA en anglais) vient de rendre disponible son rapport annuel 2013.

Aperçu de la table des matières :

  • Résumé : Des problèmes liés aux drogues qui perdurent, d’autres plus récents – le paysage européen en 2013
  • Offre de drogue en Europe
  • La consommation de drogue et les problèmes associés
  • Réponses aux problèmes liés aux drogues
  • Politiques antidrogue

Pour en savoir plus, consultez le rapport en ligne selon le format qui vous convient : le rapport est disponible en format pdf en français (74 pages), mais aussi en anglais sous une forme plus interactive incluant, entre autres, des vidéos. Une version pour tablettes (iPad et Android) est aussi disponible sur le site de l’EMCDDA.

Publicités

Pratiques de réduction des méfaits dans 30 pays européens

EMCDDAL’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) vient d’ajouter sur son site une section présentant une vue d’ensemble des pratiques de réduction des méfaits pour 30 pays européens.

Pour chacun des pays, on peut trouver :

  • une description du contexte national ;
  • une description des principales mesures prises pour prévenir et réduire les maladies infectieuses liées à la drogue (programmes d’échange de seringues, programmes visant les maladies infectieuses (hépatites) et activités de promotion de la santé) ;
  • une description des principales mesures prises pour prévenir et réduire les décès liés à la drogue ;
  • une description des principales mesures prises pour prévenir et réduire les dommages liés à la drogue dans les lieux de divertissement ;
  • des références et des ressources supplémentaires.

Pour en savoir plus, consultez la section du site de l’OEDT portant sur la réduction des méfaits (en anglais)

État du phénomène de la drogue en Europe : rapport annuel 2012

L’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) vient de rendre disponible son rapport annuel.

Aperçu de la table des matières :

  1. Politiques et législations ;
  2. La réponse au problème de la drogue en Europe – Vue d’ensemble ;
  3.  Cannabis ;
  4. Amphétamines, ecstasy, substances hallucinogènes, GHB et kétamine ;
  5. Cocaïne et crack ;
  6. Consommation d’opiacés et injection de drogue ;
  7. Maladies infectieuses et décès liés à la drogue ;
  8. Nouvelles drogues et tendances émergentes.

Pour en savoir plus, consultez le rapport en ligne sur le site de l’OEDT (en français, 111 pages)

Référence :
Observatoire européen des drogues et des toxicomanies. (2012). État du phénomène de la drogue en Europe : rapport annuel 2012. Luxembourg, Luxembourg : Office des publications de l’Union européenne.

L’usage de substances psychoactives chez les adolescents dans 36 pays européens (Rapport ESPAD 2011)

L’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT, EMCDDA en anglais) a rendu disponibles les données 2011 de son enquête ESPAD (European School Survey Project on Alcohol and Other Drugs). Cette enquête a eu lieu dans 36 pays européens auprès d’étudiants réguliers qui ont eu 16 ans au cours de l’année de l’étude et étaient présents en classe au moment de l’enquête. Pour faire partie de l’étude, les pays devaient fournir les données d’au moins 1200 garçons et 1200 filles. Au total, plus de 100 000 élèves ont participé à cette enquête.

Quelques chiffres :

  • La prévalence de l’usage de drogues illicites a connu une hausse entre 1995 (11 %) et 2003 (20 %), mais est demeurée inchangée entre 2007 et 2011 (18 %).
  • Plus des trois quarts des jeunes (79 %) ont dit avoir consommé de l’alcool au cours des 12 derniers mois et plus de la moitié (57 %) au cours des 30 derniers jours, poursuivant les légères baisses observées depuis 2003.
  • Le « binge drinking », qui avait connu une hausse importante entre 2003 et 2007 chez les filles (29 à 41 %), a légèrement diminué en 2011 (38 %), diminution qui a aussi été constatée chez les garçons (43 % en 2011 contre 45 % en 2007).
  • L’usage de produits à inhaler varie beaucoup d’un pays à l’autre. Si 15 pays font état d’une augmentation notable entre 2007 et 2011 (comme la Croatie, de 11 % à 28 %, et la Lettonie, de 13 % à 23 %), d’autres rapportent de fortes baisses (comme Chypre, de 16 % à 8 %).
  • La consommation de cigarettes au cours des 30 derniers jours demeure inchangée entre 2007 et 2011 (28 %).
  • Parmi les jeunes interrogés, 6 % ont rapporté avoir testé une ou plusieurs drogues, dont l’ecstasy (3 %, en seconde place après le cannabis).
  • 17 % des élèves ont déclaré avoir consommé du cannabis au cours de leur vie et 13 % au cours des 30 derniers jours, chiffres semblables à ceux de 2007. Toutefois, la proportion d’élèves qui ont déjà expérimenté le cannabis a augmenté significativement entre 2007 et 2011 dans 11 des 36 pays ESPAD (et a baissé dans cinq).
  • L’usage de tranquillisants/sédatifs sans ordonnance est demeuré assez stable entre 1995 et 2011 (7-8 %), toutefois en 2011 les chiffres sont plus élevés chez les filles que chez les garçons dans 18 pays.

Pour en savoir plus, consultez le rapport en ligne sur le site de l’OEDT (390 pages, en anglais) ou son résumé (8 pages, en anglais)

Référence :
Hibell, B., Guttormsson, U., Ahlström, S., Balakireva, O., Bjarnason, T., Kokkevi, A., & Kraus, L. (2012). The 2011 ESPAD Report : Substance use among students in 36 european countries. Stockholm, Suède : Swedish Council for Information on Alcohol and Other Drugs.

Plan d’action européen visant à réduire l’usage nocif de l’alcool 2012-2020

Le comité régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Europe a adopté lors de sa 61e session un plan d’action européen visant à réduire l’usage nocif de l’alcool 2012-2020.

La région européenne de l’OMS est celle où se consomme le plus d’alcool dans le monde, consommation qui aurait diminué pendant les années ’90 puis aurait de nouveau augmenté pour se stabilisé à un plus haut niveau entre 2004 et 2006. La consommation par habitant varie beaucoup d’un pays à l’autre de cette région, toutefois la tendance ces 15 dernières années était à la diminution en Europe occidentale et à l’augmentation en Europe de l’Est.

Aperçu de la table des matières :

  • Le besoin d’une action renforcée en Europe ;
  • Les mesures politiques en Europe ;
  • Leadership, sensibilisation et engagement ;
  • Action des services de santé ;
  • Action communautaire et sur le lieu de travail ;
  • Politiques et mesures de lutte contre l’alcool au volant ;
  • Offre d’alcool ;
  • Marketing des boissons alcoolisées ;
  • Politiques de prix ;
  • Réduction des conséquences néfastes de la consommation d’alcool et de l’intoxication alcoolique ;
  • Réduction de l’impact sur la santé publique de l’alcool illicite ou produit par le secteur informel ;
  • Suivi et surveillance.

Pour en savoir plus, consultez le plan d’action en ligne sur le site de l’OMS (en français, 28 pages). Par ailleurs vous trouverez ici la résolution adoptant le plan d’action (en français, 4 pages).

Bulletin statistique 2011 de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies

L’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT, en anglais EMCDDA) a rendu disponible en juillet dernier son bulletin statistique 2011. Ce bulletin prend la forme d’une page web où l’information est divisée en 11 grandes catégories :

  • Sondages auprès de la population générale
  • Les jeunes et les élèves/étudiants
  • Les usagers problématiques
  • Les consommateurs de drogues en milieu carcéral
  • Les maladies liées à l’usage de drogue
  • Les décès reliés à l’usage de drogue
  • Les indicateurs de demandes de traitement
  • Les infractions concernant les drogues
  • Les données concernant les saisies de drogues
  • Information concernant les prix et la pureté des substances
  • Information concernant les services offerts aux usagers de drogues, incluant les programmes de réduction des méfaits

Chacune de ces sections comprend un résumé ainsi que des tableaux et des graphiques.

Pour en savoir plus, consultez la page de l’OEDT (en anglais seulement)

Rapport de la situation sur l’alcool et la santé en Europe, 2010

Le bureau régional européen de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a rendu disponible son rapport 2010 sur la consommation d’alcool et la santé en Europe.

De toutes les régions du monde, la région européenne de l’OMS est celle qui consomme le plus d’alcool avec une prévalence de forte consommation épisodique d’un cinquième de sa population adulte. Il existe d’importantes disparités parmi les différents pays d’Europe en ce qui concerne la consommation d’alcool, mais le fardeau en santé attribuable à cette dernière est significatif. La réduction des méfaits liés à l’alcool est devenue prioritaire, tant au niveau régional que national et global.

Pour en savoir plus, consultez le document en ligne (en anglais seulement, 373 pages).