Archives de Catégorie: Amérindiens

Profil de consommation de SPA et trajectoires de consommation chez les femmes autochtones incarcérées

RISQLe RISQ (Recherche et intervention sur les substances psychoactives – Québec) vient de rendre disponible un nouvel abrégé de recherche intitulé « profil de consommation de SPA et trajectoires de consommation chez les femmes autochtones incarcérées ».

Résumé tiré de l’abrégé :

Bien que les femmes autochtones soient surreprésentées dans le système correctionnel et que la prévalence d’abus de substances psychoactives (SPA) chez cette population soit bien documentée, les trajectoires de consommation de SPA chez ces femmes sont peu connues. Les auteures de cet article ont interviewé 39 femmes autochtones dans cinq pénitenciers pour mieux comprendre leur trajectoire de consommation.

Référence de l’article original (accès libre en ligne) :
Plourde, C., Gendron, A. & Brunelle, N. (2012). Profile of substance use and perspectives on substance use pathways among incarcerated aboriginal women. Pimatisiwin: A Journal of Aboriginal and Indigenous Community Health, 10(1), 83-95.

Publicités

Consommation de substances et d’alcool chez les Amérindiens (numéro thématique)

Le numéro de septembre 2012 du American Journal of Drug and Alcohol Abuse porte sur la consommation d’alcool et de substances chez les Amérindiens. Plusieurs articles sont libres d’accès.

Aperçu de la table des matières :

  • Rôle paternel et consommation de drogues chez les jeunes hommes amérindiens
  • Comprendre le lien entre toxicomanie et automutilation chez les jeunes amérindiens
  • Exploration du binge drinking et de la consommation de drogues chez les adolescents amérindiens
  • Prévention de la toxicomanie dans les communautés amérindiennes (gratuit)
  • Revue des approches basées sur les données probantes concernant la réduction de la consommation d’alcool chez les femmes amérindiennes enceintes ou en âge de se reproduire (gratuit)
  • Besoins de traitement et comorbidité chez les Amérindiens toxicomanes

Pour en savoir plus, consultez la table des matières de la revue en ligne sur le site de l’éditeur (en anglais)

Ce périodique est disponible sur les rayons du Centre québécois de documentation en toxicomanie.

Effets du « binge drinking » sur la croissance et le développement des enfants dans un échantillon d’Inuits du Nunavik

Des chercheurs québécois ont cherché à savoir si, dans une population où le « binge drinking » est chose commune mais où la consommation totale d’alcool pendant la grossesse est basse, l’exposition à l’alcool a des effets sur la croissance prénatale, l’acuité visuelle à 6 mois et le développement cognitif pendant la petite enfance.

Les données proviennent de 216 femmes Inuits et leurs enfants habitant au Nunavik. En ce qui concerne la consommation d’alcool, la majorité des femmes ont rapporté avoir consommé de l’alcool au moins une fois pendant la grossesse et la moitié dit avoir consommé de l’alcool moins de quatre fois pendant la grossesse. Dans l’échantillon, 38,1 % des femmes ont rapporté des épisodes de « binge drinking » pendant la grossesse, dont 13 % au moins deux fois par mois. Chez les bébés, l’exposition à l’alcool in utero a été associée avec un poids et une circonférence crânienne moins élevés que la moyenne à la naissance, de même qu’une acuité visuelle moins bonne à l’âge de 6 mois.

Pour en savoir plus, consultez le résumé de l’article en ligne sur le site de l’éditeur (en anglais)

Référence :
Fraser, S. L., Muckle, G., Abdous, B. B., Jacobson, J. L., & Jacobson, S. W. (2012). Effects of binge drinking on infant growth and development in an Inuit sample. Alcohol, 46(3), 277-283.

Usage de substances psychoactives au Nunavik (résumé de recherche)

Le groupe Recherche et intervention sur les substances psychoactives – Québec (RISQ) vient de rendre disponible un résumé de recherche portant sur la consommation de substances psychoactives au Nunavik, plus précisément sur l’équilibre entre les traditions des Inuits et les meilleures pratiques actuelles. Des pistes d’intervention pour le futur sont aussi abordées.

Pour en savoir plus, consultez le document en ligne sur le site du RISQ (en français, 2 pages)

Référence de l’article original :
Plourde, C., Brunelle, N., & Landry, M. (2010). Faire face à l’usage de substances psychoactives au Nunavik : amalgame de traditions et de pratiques modernes. Drogues, santé et société, 9(1), 77-120.

Cadre renouvelé du programme de lutte contre les toxicomanies chez les Premières nations du Canada

L’Assemblée des Premières nations (APN), la Fondation autochtone nationale de partenariat pour la lutte contre les dépendances (FANPLD), et Santé Canada ont lancé cette semaine un cadre national visant à lutter contre les dépendances chez les Premières nations. Le cadre présente un ensemble de soins destiné à renforcer les interventions en toxicomanie offertes aux Premières nations.

Les éléments de soins présentés sont les suivants :

  1. Développement communautaire, prévention et promotion de la santé ;
  2. Dépistage précoce, interventions brèves et soins de suivi ;
  3. Réduction des risques secondaires ;
  4. Traitement actif ;
  5. Traitement spécialisé ;
  6. Facilitation des soins.

Le soutien au continuum de soins est aussi présenté.

Pour en savoir plus, consultez le document complet (en français, 118 pages) ou le rapport sommaire (en français, 14 pages)

Territoires du Nord-Ouest : rapport sur les dépendances

Le rapport des données 2009 sur la prévalence de la consommation d’alcool, de tabac, de drogues et du jeu aux Territoires du Nord-Ouest (TNO) est accessible sur le site des Northwest Territories Health and Social Services.

Parmi les faits saillants, le rapport mentionne les chiffres suivants :

Alcool

  • 77% des habitants des TNO de plus de 15 ans ont rapporté avoir consommé de l’alcool dans l’année qui a précédé l’enquête
  • 43 % des habitants ayant répondu à l’enquête ont dit consommer habituellement 5 consommations et plus au cours d’un épisode de consommation (ce qui constitue une augmentation de 34% par rapport à 1996)
  • 64% des 15-24 ans ont rapporté consommer 5 consommations et plus au cours d’un épisode et un sur 4 consommer beaucoup (heavy drinking) au moins une fois par semaine
  • les amérindiens tendent à boire moins que les non-amérindiens

Drogues

  • au moins 11% de la population de 15 ans et plus a rapporté consommer du cannabis toutes les semaines
  • la proportion d’habitants ayant essayé au moins une fois dans leur vie l’une des drogues suivantes cocaïne/crack, hallucinogènes, amphétamines, ecstasy ou héroïne est passé de 16% en 2002 à 24% en 2009.

Jeu

  • la prévalence du jeu a décliné entre 1996 et 2009 en passant de 78 à 71%.

Pour en savoir plus, consultez le rapport en ligne (en anglais,  118 pages)

Référence :
Northwest Territories Health and Social Services (2010). NWT Addiction Report : Prevalence of alcohol, illicit drug, tobacco use and gambling in the Northwest Territories. [Yellowknife, Northwest Territories] : Northwest Territories Health and Social Services.

Portrait de la consommation de substances psychoactives chez les adolescents atikamekw (article)

Des chercheurs québécois viennent de publier dans la Revue de psychoéducation un article présentant les résultats d’une étude sur les habitudes de consommation de substances psychoactives chez les adolescents du secondaire de deux communautés atikamekw.

Les résultats indiquent que la consommation d’alcool et/ou de drogues est importante chez cette tranche de la population et débute de manière précoce. Plusieurs adolescents disent vivre des conséquences négatives liées à leur consommation. Par ailleurs, les chercheurs ont constaté que peu de jeunes se font aider par des ressources d’aide professionnelles.

Cet article est disponible sur les rayons du Centre québécois de documentation en toxicomanie.

Référence :
Plourde, C., Pronovost, J., Alain, M., Arseneault, C., & Laperrière, J. (2011). Portrait de la consommation de substances psychoactives chez les adolescents atikamekw. Revue de psychoéducation, 40 (1), 71-86.