Archives de Catégorie: Santé mentale

Deux nouveaux documents du CCLT

Dans le cadre de la journée nationale de la santé mentale des enfants et des jeunes du 7 mai, le Centre canadien de lutte contre les toxicomanies (CCLT) a rendu disponibles deux nouveaux documents pour aider les professionnels qui travaillent avec cette clientèle :

Quand les troubles de santé mentale et d’abus de substances se rencontrent (en français, 8 pages)

Santé mentale CCLTAperçu du contenu :

  • Que sont la consommation de substances, l’abus de substances et la dépendance?
  • Que sont les troubles de santé mentale?
  • Descriptions des troubles de santé mentale mentionnés dans le présent résumé thématique
  • Quels liens unissent l’abus de substances et les troubles de santé mentale?
  • Comment sont liés les troubles de santé mentale et l’abus de substances?
  • Quelles sont les répercussions sur la prévention, le dépistage et le traitement?

Troubles alimentairesQuand troubles alimentaires et d’abus de substances se rencontrent (en français, 7 pages)

Aperçu du contenu :

  • Que sont la consommation de substances, l’abus de substances et la dépendance?
  • Que sont le comportement alimentaire malsain et le trouble alimentaire?
  • Descriptions des troubles alimentaires mentionnés dans le présent résumé thématique
  • Quels liens unissent l’abus de substances et les troubles alimentaires?
  • Comment sont liés les troubles alimentaires et l’abus de substances?
  • Quelles sont les répercussions sur la prévention, le dépistage et le traitement?
Publicités

Santé mentale et toxicomanie (webémission)

PiluleL’émission Une pilule, une petite granule du 2 mai portant sur les troubles de comorbidité santé mentale / toxicomanie est disponible en ligne.

Source : Téléquébec

Une proportion importante de personnes aux prises avec une maladie mentale comme la schizophrénie ou le trouble bipolaire ont tendance à surconsommer, que ce soit de l’alcool ou de la drogue, afin de se sentir mieux. À l’inverse, des personnes qu’on considérait simplement comme des alcooliques ou des toxicomanes ont très souvent, aussi, une maladie psychiatrique. Jusqu’à tout récemment, ces problèmes étaient traités de manière séparée, alors que maintenant, on essaie plutôt de les traiter de front, les deux à la fois.

Sante mentale

Pour en savoir plus, consultez le texte de l’émission ou le segment de l’émission portant sur ce sujet (en français)

Le traitement du trouble concomitant, quelles sont les meilleures pratiques? (conférence)

ComorbiditéUne conférence portant sur les troubles concomitants toxicomanie/santé mentale aura lieu demain, le 30 avril 2013, de 12h à 14h, à l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal (IUSMM) et sera retransmise gratuitement en ligne via Livestream. Le conférencier,  Robert Drake, est professeur de psychiatrie et de médecine communautaire et familiale à la Dartmouth Medical School ainsi que directeur du Dartmouth Psychiatric Research Center.

Pour en savoir plus, consultez la page consacrée à cette conférence sur le site de l’IUSMM. Vous y trouverez aussi le lien vers la conférence sur Livestream, aucune inscription n’est nécessaire (la page consacrée à la conférence est en français, mais la conférence elle-même aura lieu en anglais)

L’indispensable : guide à l’intention des membres de l’entourage d’une personne atteinte de maladie mentale

IndispensableSource : UNAFAM

Un projet de coopération entre la France et le Québec a permis à des familles françaises et québécoises de se rencontrer. De là est né L’indispensable, un guide pour aider les membres de l’entourage qui entrent dans l’univers de la maladie mentale. Comprendre, communiquer, gérer son stress, lâcher prise, préjugés et mythes ne sont que quelques-uns des onze thèmes abordés dans ce document.

Pour en savoir plus, consultez le document en ligne sur le site d’UNAFAM (en français, 85 pages)

En rafale avant les fêtes

INSPQNouveau rapport de l’INSPQ intitulé : Statistiques sur les services relatifs aux programmes de prévention du virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et des hépatites B et C auprès des personnes utilisatrices de drogues par injection au Québec: avril 2010 à mars 2011
Le rapport est disponible sur le site de l’INSPQ (en français, 19 pages)

 

MTFLes données de l’étude américaine « Monitoring the future » récoltées annuellement auprès de plus de 45 000 jeunes en provenance de 395 écoles publiques et privées sont maintenant disponibles :
Résumé des résultats (en anglais)
Communiqué de presse et tableaux (Alcool et drogues, en anglais)
Communiqué de presse et tableaux (Tabac, en anglais)

 

AddictionNouvel article de chercheurs australiens faisant un lien entre la consommation de psychostimulants et le trouble d’hyperactivité/déficit d’attention.
Le résumé est disponible sur le site de l’éditeur (en anglais).
Référence :
Kaye, S., Darke, S., & Torok, M. (2012). Attention deficit hyperactivity disorder (ADHD) among illicit psychostimulant users: A hidden disorder?, Addiction. Prépublication. doi 10.1111/add.12086

Addiction, trouble de l’attention et hyperactivité

Le 13 septembre dernier à l’Université de Bordeaux a eu lieu un symposium intitulé Addiction, trouble de l’attention et hyperactivité. Toutes les conférences ont été filmées et mises en ligne sur le site de l’Université. Les présentations Powerpoint et un résumé des conférences sont aussi disponibles.

Aperçu des conférences :

  • Adult ADHD and dual diagnosis /  Miguel Casas (Universitat Autonoma de Barcelona)
  • Child ADHD as independant risk factor for later SUD / Manuel Bouvard (Université de Bordeaux)
  • Adult ADHD Accuracy in SUD / Marc Auriacombe (University of Bordeaux)
  • Genes and adult ADHD-SUD comorbidity / Antony Ramos Quiroga (Universitat Autonoma de Barcelona)
  • Screening for ADHD in SUD population using the ASRS (IASP study) /  Geurt van de Glind (University of Amsterdam)
  • Prevalence of ADHD in SUD treatment seeking patients(IASP study) / Wim van den Brink (University of Amsterdam)
  • Substance use pattern associated with Adult ADHD in SUD treatment seeking patients / Melina Fatseas (Université de Bordeaux)
  • Treatment issues for co-occuring ADHD and SUD / Frances Levin (University of Columbia, New York)

Consultez la page dédiée au symposium sur le site de l’Université de Bordeaux pour visionner les conférences (en anglais)

Rapport sur le fardeau de la maladie mentale et de la toxicomanie en Ontario

Un rapport conjoint de l’Institute for Clinical and Evaluative Sciences (ICES) et Santé publique Ontario (SPO) portant sur la maladie mentale et la toxicomanie en Ontario vient d’être publié sur le site de la SPO.

Conclusions et recommandations du rapport (extrait du sommaire) :

Les Ontariennes et Ontariens supportent un lourd fardeau de troubles liés à la maladie mentale et à la toxicomanie. Les personnes atteintes peuvent être affectées par ces troubles à un jeune âge, connaître des perturbations lors d’importantes transitions de vie et porter leur fardeau sans répit pendant de longues périodes.

Les conclusions de cette étude soulignent la nécessité d’une collaboration efficace entre les professionnels de la santé, les fournisseurs de soins, les responsables de l’élaboration des politiques et les chercheurs. Une telle collaboration permettrait de déterminer les initiatives efficaces de promotion de la santé mentale ainsi que les interventions judicieuses visant à prévenir la maladie mentale et la toxicomanie, en plus d’améliorer l’accès aux traitements pour les personnes aux prises avec une maladie mentale ou une toxicomanie. Un dépistage précoce et une intervention en temps opportun sont essentiels à la réduction du fardeau qu’imposent ces troubles pendant toute la vie.

Même s’il existe des traitements efficaces de la maladie mentale et de la toxicomanie, seulement une petite partie des personnes atteintes y accèdent. Compte tenu de l’ampleur du fardeau de la maladie mentale et de la toxicomanie, il faut envisager des stratégies de promotion, de prévention et de traitement axées sur la population et visant la réduction de ce fardeau en Ontario.

Pour en savoir plus, consultez le rapport sur le site de la SPO (en anglais, 77 pages), ou le sommaire du rapport (en français, 4 pages)

Référence :
Ratnasingham, S., Cairney, J., Rehm, J., Manson, H., Kurdyak, P. A. (2012). Opening eyes, opening minds: The Ontario burden of mental illness and addictions report. Toronto, Ontario : Institute for Clinical Evaluative Sciences : Public Health Ontario.