Archives de Catégorie: Violence

Alcool et violence (numéro thématique)

La revue scientifique Drug and Alcohol Review vient de publier un numéro thématique portant sur l’alcool et la violence.

Les articles portent sur plusieurs sujets en lien avec la thématique, dont l’alcool et les homicides aux États-Unis et en Australie, l’alcool et le suicide, l’alcool et la violence contre les conjoints, la violence sexuelle, etc.

Pour en savoir plus, consultez la table des matières en ligne sur le site de l’éditeur (en anglais)

Référence :
Graham, K., & Livingston, M. (Dir.) (2011). Alcohol and violence. Drug and Alcohol Review, 30(5).

Ce périodique est disponible sur les rayons du Centre québécois de documentation en toxicomanie.

Drogues, santé et société (nouveau numéro)

La revue Drogues, santé et société vient de publier son 2e numéro de l’année 2010. Il s’agit cette fois d’un numéro non thématique composé d’articles ayant été soumis à la revue sans sollicitation. Le numéro est d’ores et déjà disponible en ligne sur le site de DSS et comprend les articles suivants :

Lien vers le document PDF du numéro complet : http://www.drogues-sante-societe.org/vol9no2/DSS_v9n2_complet.pdf

Étude sur la santé mentale et le bien-être des élèves ontariens 1991-2009

Le Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH) vient de rendre disponible le rapport de 2009 de son enquête sur la santé mentale et le bien-être des élèves ontariens. Il s’agit de la plus longue enquête continue dans les écoles au Canada. Le rapport décrit l’état de santé physique et mentale ainsi que les comportements à risques des élèves ontariens en 2009  et les changements survenus depuis 1991.

Parmi les faits saillants :

  • environ 3% des élèves ont déclaré s’adonner aux jeux de hasard et d’argent sur Internet ;
  • 43 % des élèves ont déclaré s’être adonnés aux jeux de hasard et d’argent au moins une fois au cours de 12 derniers mois, les garçons étant plus susceptibles que les filles de déclarer s’adonner au jeu (50% par rapport à 34%) ;
  • le pourcentage d’élèves ayant déclaré s’être adonnés aux jeux de hasard et d’argent est significativement inférieur en 2009 à l’estimation faite en 2009 (57%) ;
  • environ 3% des élèves pourraient avoir un problème de jeu, les garçons risquant plus que les filles d’avoir un tel problème (4% versus 1%) ;
  • le pourcentage d’élèves pouvant avoir un problème de jeu a significativement diminué, passant de 7% en 1999 à 3% en 2009 ;
  • 20% des élèves s’adonnent aux jeux vidéo tous les jours et 10% pourraient avoir un problème lié aux jeux vidéo (16% pour les garçons et 4% pour les filles), chiffres stables depuis 2007 ;
  • parmi les actes délinquants non violents, le nombre d’élèves ayant déclaré un acte de vandalisme, le vol d’un bien d’une valeur inférieure à 50$ ou le vol d’une voiture est nettement inférieur en 2009 qu’il l’était en 1991, par contre le pourcentage d’élèves ayant déclaré avoir fait le trafic de cannabis a augmenté.

Pour en savoir plus, consultez le document : http://www.camh.net/Research/Areas_of_research/Population_Life_Course_Studies/OSDUS/Detailed_MentalHealthReport_2009OSDUHS_Final_June2010.pdf

Référence :
Paglia-Boak, A., Mann, R. E., Adlaf, E. M., Beitchman, J. H., Wolfe, D., & Rehm, J. (2010). The mental health and well-being of Ontario students, 1991-2009 : detailed OSDUHS findings. Toronto, Ontario  : Centre de toxicomanie et de santé mentale. (CAMH Research Document Series, 29)

Les enfants et les jeunes victimes de crimes violents déclarés par la police

Statistique Canada vient de mettre en ligne l’étude analytique Les enfants et les jeunes victimes de crimes violents déclarés par la police : 2008. Cette étude fait partie de la série de profils du Centre canadien de la statistique juridique.

On y apprend entre autre que :

  • Le taux de violence faite aux enfants et aux jeunes de moins de 18 ans tend à croître au fur et à mesure que les enfants vieillissent ;
  • Les voies de fait représente le type de crime violent le plus souvent commis contre les enfants et les jeunes qui a été déclaré à la police ;
  • Les adolescents de 15-17 ans ont enregistré le plus fort taux de violence (2 710 pour 100 000) parmi l’ensemble des groupes d’âges. Selon certaines études, ce taux accru de victimisation avec violence serait directement en lien avec le comportement à risque des adolescents (comportement délinquant, violent, contre les biens ou impliquant des drogues).

Pour en savoir plus consultez le document : http://www.statcan.gc.ca/pub/85f0033m/85f0033m2010023-fra.pdf

Rôle parental, contexte scolaire et délinquance avec violence

Cette étude de Statistique Canada est basée sur les renseignements obtenus d’un échantillon d’élèves de la 7e à la 9e année fréquentant des écoles de Toronto récolté dans le cadre de l’Enquête internationale auprès des jeunes menée en 2006. Elle prend aussi appui sur des recherches antérieures pour montrer l’influence potentielle du contexte scolaire, plus particulièrement de comportements comme le vol, le vandalisme, la consommation de drogues et la violence à l’école tels que perçus par les élèves, sur le lien entre la supervision parentale et les probabilités que les jeunes commettent des actes de délinquance avec violence.

Les résultats démontrent, entre autres, qu’une faible supervision parentale est associée à un plus haut taux de délinquance chez les jeunes, plus particulièrement lorsque ces jeunes fréquentent une école affichant une prévalence élevée de délinquance.

Lire l’étude : http://www.statcan.gc.ca/pub/85-561-m/85-561-m2010019-fra.pdf

Alcool et violence

L’Agence de la santé publique du Canada a traduit en français une série de livrets de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) sur l’alcool et la violence à l’égard de certains groupes de population. Ces documents d’une douzaine de pages chacun traitent :

  • de l’ampleur du phénomène
  • des facteurs de risque
  • des conséquences
  • de la prévention
  • du rôle de la santé publique

Pour en savoir plus consultez les documents :

L’alcool et la violence à l’égard des enfants
L’alcool et la violence à l’égard du partenaire intime
L’alcool et la violence à l’égard des aînés
L’alcool et la violence chez les jeunes

Étude : La violence familiale et les refuges pour femmes violentées

Statistiques CanadaLe Quotidien, 15 octobre 2009

Selon les données publiées par Statistique Canada,  la violence conjugale aurait été en baisse de 15% en 2007 comparativement à 1998. Le taux de violence à l’endroit des hommes est, quant à lui, demeuré stable pour cette période. 

Lors d’une journée « instannée » (16 avril 2008), l’Enquête sur les maisons d’hébergement a relevé que si les trois quarts des femmes qui s’y trouvaient avaient fui une situation de violence, les autres femmes se trouvaient dans ce type de ressources pour d’autres raisons, dont la toxicomanie et les problèmes de logement.