Adolescents, sports de glisse et psychotropes : entre autorégulation et prise de risques

AbrégéLe RISQ (Recherche et intervention sur les substances psychoactives – Québec) vient de rendre disponible un nouvel abrégé de recherche.

Source : RISQ

Conduite volontairement risquée, rejet des mesures ou comportements visant à prévenir les blessures, consommation de psychotropes sur les pentes… Un pourcentage significatif d’adolescents adeptes de sport de glisse apparaît en quête de sensations fortes. La présente étude s’intéresse aux liens existants entre ces comportements et les mécanismes de compensation et de fuite généralement à l’origine de la prise de risque.

Pour en savoir plus, consultez l’abrégé de recherche sur le site du RISQ (en français, 2 pages)

Référence de l’article à l’origine du résumé :
Paquette, L., Bergeron, J. & Lacourse, É. (2012). Autorégulation, pratiques sportives risquées et consommation de psychotropes chez des adolescents adeptes de sports de glisse, Revue canadienne des sciences du comportement, 44 (4), 308-318.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s