Mortalité chez les personnes qui s’injectent des drogues : revue systématique et méta-analyse (article)

WHOL’objectif de l’étude réalisée par un groupe de chercheurs principalement australiens était d’étudier les taux et les causes de décès chez les toxicomanes par injection. Pour ce faire, ils ont effectué une revue systématique de la littérature existante.

Parmi les résultats obtenus, les chercheurs ont constaté que la mortalité dans les groupes de toxicomanes par injection étudiés était plus élevée dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, chez les sujets masculins et les sujets séropositifs. La mortalité chez les toxicomanes par injection était aussi plus élevée pendant les périodes d’interruption du traitement. Les principales causes de décès recensées ont été l’overdose et le VIH.

Pour en savoir plus, consultez l’article (en anglais, 22 pages) ou le résumé de l’article (en français) en ligne sur le site de la WHO.

Référence :
Mathers, B. M., Degenhardt, L., Bucello, C., Lemon, J., Wiessing, L., & Hickman, M. (2013).  Mortality among people who inject drugs: A systematic review and meta-analysis. Bulletin of the World Health Organisation, 91(2), 102-123.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s