Nouveaux produits de synthèse et Internet

TendancesL’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) vient de publier un nouveau numéro de son bulletin Tendances,  numéro qui porte sur les nouvelles substances psychoactives et Internet.

Source : OFDT

Les appellations « nouveaux produits de synthèse » (NPS) ou « nouvelles substances psychoactives » désignent un éventail hétérogène de substances qui imitent les effets de différents produits illicites (ecstasy, amphétamines, cocaïne, cannabis, etc.). Des termes génériques anglo-saxons tels que designer drugs, research chemicals (RC) et legal highs, qui font respectivement allusion au caractère d’imitation des produits, à leur nature synthétique ou à leur statut légal, sont également utilisés. Dans tous les cas, les structures moléculaires de ces nouveaux produits de synthèse se rapprochent de celles des substances qu’ils « copient » sans être tout à fait identiques. Cette spécificité leur permet (au moins à court terme) de contourner la législation sur les stupéfiants, ces produits n’étant en effet pas classés en tant que tels lorsqu’ils apparaissent.

Pour en savoir plus, consultez le bulletin en ligne sur le site de l’OFDT (en français, 8 pages)

Référence :
Lahaie, E., Martinez, M., & Cadet-Taïrou, A. (2013). Nouveaux produits de synthèse et Internet. Tendances, 84, 1-8.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s