Obstacles au traitement du jeu pathologique dans la région des Laurentides

Obstacles au traitementLe Centre Dollard-Cormier – Institut universitaire sur les dépendances vient de rendre disponible un nouveau document dans sa collection les Rapports de recherche de l’institut.

Source : Centre Dollard-Cormier – IUD

Alors que le jeu pathologique peut entraîner de lourdes conséquences tant pour le joueur lui-meme que pour son entourage, il semble que peu de joueurs consultent à ce sujet. Selon les études, seulement 7 % a 29 % des joueurs pathologiques auraient reçu un traitement pour le jeu au cours de leur vie. Bien qu’il semble que les joueurs s’en sortent fréquemment sans traitement, cette hypothèse n’explique pas pourquoi ceux qui n’arrivent pas à s’en sortir par eux-mêmes ne consultent pas, en dépit des conséquences graves associées à la problématique. Pourtant, il existe peu d’études de cette nature, visant à dégager des pistes de solution adaptées à cette population. C’est donc l’objectif de la presente étude : cerner les motifs de consultation et les obstacles qui empêchent ou retardent la demande d’aide chez les joueurs pathologiques de la région des Laurentides et trouver des pistes de solution afin de favoriser l’entrée en traitement de ces joueurs.

À cette fin, trois groupes de discussion ont eu lieu au mois de juin 2010. Le premier groupe était composé de six intervenants des services de réadaptation du Centre André-Boudreau affectés à la clientèle des joueurs pathologiques, le deuxième regroupait 10 intervenants de ressources régionales recevant au moins occasionnellement des joueurs pathologiques et le troisième était formé de 11 joueurs en traitement pour le jeu pathologique. Les participants aux groupes de discussion ont également rempli des questionnaires concernant les motifs de consultation, les obstacles au traitement et les ressources régionales. [Résumé des auteurs]

Pour en savoir plus, consultez le rapport en ligne sur le site du CDC-IUD (en français, 70 pages).

Référence :
Simoneau, H., Contant, É., & Chauvet, M. (2012). Obstacles au traitement du jeu pathologique dans la région des Laurentides. Montréal, Québec : Centre Dollard-Cormier – Institut universitaire sur les dépendances.

Une réponse à “Obstacles au traitement du jeu pathologique dans la région des Laurentides

  1. Pingback: Obstacles au traitement du jeu pathologique dans la région des Laurentides | Addictions sans Substances | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s