L’usage de substances psychoactives chez les jeunes québécois : meilleures pratiques de prévention

L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) vient de rendre disponible un document traitant des meilleures pratiques de prévention de l’usage de substances psychoactives chez les jeunes québécois. Ce document constitue le dernier des trois volets portant sur l’état de la situation de l’usage de substances psychoactives chez les jeunes québécois.

Pour en savoir plus, consultez le document en ligne sur le site de l’INSPQ (en français, 46 pages).

Référence :

Gagnon, H., April, N., & Tessier, S. (2012). L’usage de substances psychoactives chez les jeunes québécois : meilleures pratiques de prévention. [Montréal, Québec] : Institut national de santé publique du Québec

Les deux premiers documents sont aussi disponibles sur le même site :

Gagnon, H. (2009). L’usage de substances psychoactives chez les jeunes québécois : portrait épidémiologique. [Montréal, Québec] : Institut national de santé publique du Québec.

Gagnon, H., & Rochefort, L. (2010).L’usage de substances psychoactives chez les jeunes Québécois : conséquences et facteurs associés. [Montréal, Québec]: Institut national de santé publique du Québec.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s