Relation entre intimidation et consommation de substances chez les élèves

Des chercheurs américains se sont penchés sur la relation entre l’intimidation (bullying) et l’abus de substances chez les élèves de la fin du primaire et du secondaire. L’étude, basée sur 78 333 élèves en provenance de 16 écoles, montre un lien évident entre l’intimidation et la consommation de substances. Les jeunes impliqués dans l’intimidation, soit comme victime ou comme intimidateur ou les deux, étaient plus susceptibles que les autres élèves de consommer, les victimes ayant rapporté les plus hauts taux de consommation. L’article présente aussi les implications pour la pratique et la prévention.

Pour en savoir plus, consultez le résumé de l’article en ligne sur le site de l’éditeur (en anglais)

Ce périodique est disponible sur les rayons du Centre québécois de documentation en toxicomanie.

Référence :
Radliff, K. M., Wheaton, J. E., Robinson, K., & Morris, J. (2012). Illuminating the relationship between bullying and substance use among middle and high school youth. Addictive Behaviors, 37(4), 569-572.

Publicités

Une réponse à “Relation entre intimidation et consommation de substances chez les élèves

  1. Intéressant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s