Traitement long-terme de l’automutilation (lignes directrices)

Le National Institute for Health and Clinical Excellence (NICE, Grande-Bretagne) vient de rendre disponible un document présentant les lignes directrices nationales sur le traitement à long-terme (après les premières 48h) de l’automutilation. L’automutilation est un phénomène commun, principalement chez les jeunes, et un large éventail de problèmes de santé mentale y est associé, comme la dépression, la schizophrénie, la personnalité limite et les problèmes de consommation de drogues et d’alcool.

Le guide complet comporte, entre autres, des chapitres sur les sujets suivants :

  • Introduction à l’automutilation (prévalence, méthodes, répétition, suicide, facteurs associés, etc.)
  • Méthodes utilisées pour développer les lignes directrices
  • Expériences vécues du point de vue des cliniciens et des personnes pratiquant l’automutilation et revue de la littérature qualitative sur le sujet
  • Formation
  • Évaluation psychosociale
  • Interventions psychosociales
  • Interventions pharmacologiques
  • Consentement, capacité mentale et confidentialité
  • Recommandations

Pour en savoir plus, consultez les lignes directrices complètes et les annexes sur le site de NICE (en anglais, 335 pages pour le document principal) ou encore la version abrégée (en anglais, 41 pages)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s