Usage continu de cannabis et risque d’incidence et de persistances de symptômes psychotiques (article)

Des chercheurs européens ont cherché à déterminer si la consommation de cannabis à l’adolescence pouvait augmenter les risques de symptômes psychotiques.

Pour cette étude, 1923 individus de la population générale âgés entre 14 et 24 ans (au début de la recherche) ont été suivi pendant 10 ans. La consommation de cannabis et les symptômes psychotiques ont été évalués à trois reprises : au début, après 3,5 ans (T2) et après 8,4 ans (T3).

Parmi les résultats, les chercheurs ont constaté que chez ceux n’ayant rapporté aucune consommation de cannabis préalablement au début de l’étude mais ayant consommé à quelques reprises entre le début et T2, les risques d’incidents psychotiques entre T2 et T3 étaient plus élevés. De plus, un usage continu de cannabis entre le début et T2 augmentait le risque de symptômes psychotiques persistants.

Pour en savoir plus, consultez l’article en accès libre et gratuit sur le site de l’éditeur (en anglais, 8 pages).

Référence :

Kuepper, R., van Os, J., Lieb, R. , Wittchen, H.-U., Höfler, M., & Henquet, C. (2011). Continued cannabis use and risk of incidence and persistence of psychotic symptoms: 10 year follow-up cohort study. BMJ, 342. doi : 10.1136/bmj.d738

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s