Réduction des risques infectieux chez les usagers de drogues

L’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM, France) vient de rendre disponible son rapport complet (573 pages) sur la réduction des risques infectieux chez les usagers de drogues, rapport dont la synthèse avait fait l’objet d’un billet dans le présent blogue en juillet dernier.

Ce rapport présente les travaux d’un groupe d’experts et s’appuie sur les données scientifiques disponibles en date du premier trimestre de 2010 et sur une revue de littérature comprenant près d’un millier d’articles.

On y parle, entre autres :

  • des traitements de substitution aux opiacés
  • des programmes d’échange de seringues
  • des centres d’injection supervisés
  • de la réduction des risques en milieu carcéral

Pour en savoir plus, consultez le document intégral en ligne (en français, 572 pages) ou sa synthèse (en français, 62 pages).

Référence :

Bello, P.-Y., Ben Lakhdar, C., Carrieri, M. P., Costes, J.-M., Couzigou, P., Dubois-Arber, F., Guichard, A., … Simmat-Durand, L. (2010). Réduction des risques infectieux chez les usagers de drogues. Paris, France : Inserm.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s