Programme de surveillance de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) au Québec

L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) vient de rendre disponible la dernière édition (cas cumulatifs 2002-2009) de sa publication Programme de surveillance de l’infection par  le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) au Québec.

Au sujet des utilisateurs de drogues injectables (UDI) :

  • Ils forment 8.4% des cas en 2009 ;
  • Ils sont majoritairement de sexe masculin (69.8%) ;
  • Les femmes UDI trouvées infectées par le VIH avaient souvent des antécédents de prostitution.

Pour en savoir plus consultez la publication.

Référence :
Bitera, R., Fauvel, M., Alary, M., Parent, R., Sylvain, D., & Hastie, M. (2010). Programme de surveillance de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) au Québec : cas cumulatifs 2002-2009. [Montréal, Québec] : Institut national de santé publique du Québec.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s